円満道

En’Man’Dō

En’Man’Dō est un mot japonais que l’on pourrait traduire par « voie de l'harmonie, de la plénitude ».

 

Inspirés, notamment, par les grandes traditions martiales et philosophiques du Japon, nous avons choisi de nommer ainsi notre approche pour signifier l’importance que nous accordons à ce qui donne le plus sens à nos vies : la beauté, l’amour, la joie, générant la plénitude et l’harmonie que nous sommes, en tant qu’humains, capables d’éprouver.

 

Il est commun de penser que ces expériences de qualité sont réservées à des moments de grâce et d’exception, et que le reste de nos jours se passe dans une lutte contre le chaos ambiant et les difficultés du quotidien qui nous maintiennent dans un mode survie.

 

Nous ne sommes pas naïfs au point de penser qu’il suffit de vouloir être bienveillant pour que tout s’arrange. Ce qui est simple n’est pas simpliste. Au contraire, il y a un travail rigoureux de l'esprit et du cœur en amont de cette capacité à ré-enchanter nos vies et le monde.

 

Ainsi, nous choisissons de mettre en pratique ce que nous pouvons apprendre de toutes les situations, relations, expériences, où il a été possible de vivre un moment où la qualité de présence, d’attention, de conscience  a permis l’émergence de plénitude et d’harmonie….

 

Rosmarie Burri et Yves Cortvrint


"La question de l’interprétation (de la Darstellung comme nous le disons en allemand) est à la fois simple et compliquée, comme toutes les questions où l'amour joue le rôle principal.

Faire de la musique comme compositeur ou comme interprète est avant tout un acte d'amour, un acte d'amour vis-à-vis de la musique que l'on porte en soi quand on compose…quand on joue du Bach ou du Beethoven, on a affaire à l'amour qui animait Bach et Beethoven quand ils créaient leur musique, amour de l'univers ou de l'humanité. Il y a aussi l'acte d'amour vis-à-vis de l'auditeur à qui l'on s'adresse et avec qui l'on voudrait partager l'émotion musicale. On oublie trop l'unité de tout cela"

 

Wilhelm Furtwängler

 

When someone performs, you want that person to be open and not to have any barriers. Any barriers that are set up between the performer and the audience actually impedes the communication of what needs to be.”

 

Yo-Yo Ma